Blog

Quand reprendre ou débuter des séances de détatouage laser sans risque ?

Après avoir bronzé, notre peau a déjà absorbé une part importante de chaleur, si l’on rajoute les rayons laser le pigment foncé va absorber cette énergie lumineuse et la transformer en chaleur, votre peau va trop chauffer et ainsi bruler. Notez que les produits autobronzants et les stimulateurs ou activateurs de bronzage sont également interdits, en effet comme le bronzage ils modifient la pigmentation de l’épiderme en agissant sur le taux de mélanine dans l’épiderme. Une exposition solaire avant une séance de Laser détatouage PIQO4 peut provoquer une apparition de taches plus claires ou plus foncées, mais aussi des brulures et cicatrices, au niveau de la zone concernée.

Il est donc conseillé de reprendre ou de débuter un traitement détatouage au laser PIQO4 dès l’automne (aux mois de septembre, octobre), une fois que votre peau aura débronzé et ne sera plus exposée.

Une première consultation avec le Dr JARNIAC-CECCALDI est nécessaire et obligatoire avant la réalisation de tout acte. Elle réalisera un diagnostic, un protocole de traitement et vous établira un devis.

Nos infirmières diplômées d’état sont spécialisées en traitement Laser détatouage PIQO4, elles suivent, régulièrement, des formations sur les dernières techniques et disposent de matériel dernière génération, le Laser PIQO4, pour vous offrir les meilleurs soins. Elles répondront au mieux à votre demande et à vos questions.

Vous souhaitez en savoir plus sur le détatouage au laser PICOSECONDE ? Faites appel au Docteur Sandra Jarniac-Ceccaldi et à son équipe d’infirmières spécialisées à Marseille et prenez rendez-vous dans son Centre Laser et de Médecine Esthétique MAISON MONTICELLI dans le carré d’or du 8ème arrondissement de Marseille (486 bis rue Paradis).